Skip to content

Comment se passe la vie à Rome ces jours-ci…

A ceux qui se demandent comment se passe la vie à Rome ces jours-ci…

Rome est une ville fantôme, où les gens rasent les murs et où l’on ne parle plus, de peur d’un postilllon contaminé. C’est une ville où l’on attend en files à l’extérieur des super-marchés. Une ville où l’on paye ses courses à des caissier(e)s tétanisé(e)s qui détournent le visage en prenant notre carte bancaire dans leurs mains gantées de bleu. Une ville où l’on ne va plus à la messe. Où les enfants échanges des vidéos toute la journée avec leurs camarades d’école pour dire qu’ils ne les oublient pas. Où un rayon de soleil sur la terrasse peut changer le ton de la journée. Mais c’est aussi une ville où l’on se dit que l’on se manque et où l’on rêve au jour où l’on pourra rire aux terasses des cafés. Une ville où l’on vit tendus vers Pâques, affamés de ce pain eucharistique que l’on ne peut plus recevoir. Jamais on a eu autant envie d’être ensemble depuis que l’on vit reclus. Jamais on a eu autant envie de se serrer dans les bras depuis que l’on ose même plus se parler à moins de deux métres. Jamais on a vécu un tel Carême. Jamais on a autant espéré la Résurection.

Marie Lucile Kubacki

Scroll To Top