Aller au contenu

Traité sur la prière: chapitre 3

TRAITÉ SUR LA PRIÈRE

Chapitre 3: TRAITÉ SUR LA PRIÈRE

 

Tout commence et s’amplifie par la prière, la Foi comme la Connaissance.

La prière est un acte spirituel qui vient du fond de notre âme, de notre cœur avec notre esprit, sous l’influence du Saint Esprit qui est en nous, avec nous et prie pour nous en même temps que nous.

Chacun prie selon sa foi, sa croyance, son amour, sa connaissance, l’ intelligence qu’il a reçu.

Mais sommes-nous vraiment conscient, éclairé du cheminement de l’aboutissement de nos prières?

Jésus, Fils unique du DIEU VIVANT, est descendu du Royaume des Cieux pour prendre notre condition humaine, corporelle et venir nous enseigner le Royaume de DIEU dans sa miséricorde, sa puissance. Tout le temps de sa vie terrestre, Jésus est resté en contact avec son père du Ciel notre DIEU, par la prière qui était le plus souvent une demande, une grâce, un besoin d’amour, d’assistance, de louanges. Car tout est possible à celui qui croit en DIEU le Père, et le prie.

Jésus nous a démontré par sa mission, ses actes accomplis sur terre, sa crucifixion,, sa miséricorde, sa justice: la puissance de DIEU

Mais pour celui qui ne croit pas et ne prie pas le Père, rien ne sera possible pour son salut… Il ne sera pas reconnu comme un fils digne de Dieu. Dieu notre créateur qui nous a insufflé la vie dans notre corps terrestre et que nous devons remercier de cette Grâce qu’il nous a faite, nous ses enfants. C’est ce que Dieu attend de nous par notre vie spirituelle, nos actions de bienfaisance envers notre prochain, actions toujours dirigées vers Lui, pour sa seule gloire.

C’est la raison pour laquelle nous devons l’aimer avant toutes choses, de tout notre cœur, notre âme, notre esprit.

Nous devons suivre la prière que Jésus nous a enseignée à travers le Notre Père. Par cette prière nous confions tout notre être, notre existence, nos pensées, nos actions, nos désirs, nos erreurs, nos demandes. C’est ce que DIEU attend de nous à chaque instant comme un père bienveillant, attentionné et éducateur; afin de pouvoir le rejoindre au moment venu.

Celui qui prie DIEU notre Père chaque jour de sa vie, qui lui demande pardon et grâce pour toutes ses erreurs, ses chûtes, en se conduisant comme un fils repenti, qui était mort et revient vers le Père, sera accueilli favorablement, à cause de sa foi, son humilité, sa repentance, son amour et à la fin de sa vie terrestre, il retrouvera tous ses amis, ses frères et sœurs qui l’ont précédés dans la prière.

Quand nous prions DIEU notre Père régulièrement avec tout notre amour filial, nous obtiendrons les grâces qui sont nécessaires à notre développement spirituel, intellectuel, et fera grandir notre amour, notre foi, notre charité, notre volonté, au service de notre prochain et par là-même pour la Gloire de Notre Père. «Il» nous éloignera et nous protègera des forces du mal qui sévit sur cette terre. «Il» nous apportera consolation dans les épreuves, la patience dans les souffrances comme un père protecteur pour ses enfants fidèles. «Il» veillera sur nous jour et nuit parce que nous ses enfants, serons en pleine connaissance de la réalité du Royaume Céleste.

Ainsi soit-il.

————————————————–

 

 

Prière: je vous remercie mon DIEU, par toute mon âme et l’amour de mon pauvre cœur, pour cette journée de grâce que vous m’accordez dans votre infinie miséricorde aujourd’hui même, dans votre Amour pour moi qui ne suis rien qu’un grand pécheur.
Je vous demande humblement pardon pour tout ce qui vous déplaît en moi. Et je reconnais votre Amour, votre Miséricorde. Je vous loue pour votre Gloire, votre Puissance, votre Sagesse, votre Magnanimité pour l’ensemble de vos créatures vivantes et mortes.
Que votre Règne s’accomplisse sur cette Terre, comme aux Cieux par Jésus le Christ votre Fils unique bien aimé, notre Sauveur, notre Salut, notre Ami, notre Frère de sang versé pour nous; afin de nous apaiser par ses souffrance: de nos frasques, et en vous glorifiant dans votre Divinité.
Amen.

Gilbert GAGNARDEAU (le 27/02/21)

Magnanimité: qui manifeste de la bienveillance, de la clémence, de l’indulgence. (Lat. magnus, grand. Et animus, esprit)

Frasques: écart de conduite, frasques de jeunesse.

——————————————–

Prière sous forme de litanie

donnée par Jésus à l’Abbé Courtois Fils de la Charité.

Ô mon doux Jésus mon Amour                 je t’aime.

Ô mon doux Jésus ma Prière                    je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Hostie                  je t’aime.

Ô mon doux Jésus ma Lumière                 je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Chemin                je t’aime.

Ô mon doux Jésus ma Vérité                     je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Pardon                 je t’aime.

Ô mon doux Jésus ma Suffisance              je t’aime.

Ô mon doux Jésus ma Force                      je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Soutien                 je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Sauveur                je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Salut                     je t’aime.

Ô mon doux Jésus mon Tout                      je t’aime et je t’adore!

Jésus a besoin de notre amour, que nous soyons reconnaissants de tout ce qu’il a souffert pour nous sauver de la damnation et parce qu’il nous aime énormément.

Nous ne lui disons pas assez, que nous l’aimons, ainsi qu’à Notre Père. D’où nos péchés de cœur par omissions.

Gilbert GAGNARDEAU

 

⇓    Pour ceux qui souhaitent  lire les articles déjà parus   ⇓

(cliquez sur le titre)

Traité sur la prière (présentation)

Traité sur la prière chapitre 1

Traité sur la prière: chapitre 2

Faire défiler vers le haut