Skip to content

La Communauté Missionnaire de la Très Sainte Providence

"Mes Frères bien-aimés qui nous accompagnent aujourd'hui et qui nous accompagneront demain dans ce voyage vers l'éternité. Ces quelques mots expriment tout notre chemin, notre gratitude envers Dieu, pour nous avoir confié une mission aussi élevée, nous plaçant à la tête de la ''Communauté Missionnaire de la Très Sainte Providence''.

Qui est la Communauté Missionnaire de la Très Sainte Providence ?

Nous sommes une Famille Missionnaire :

  • Missionnaires Presbytres ;
  • Missionnaires hommes et femmes de don Total ;
  • Missionnaires Mariés et célibataires ;
  • Missionnaires des Œuvres des Vocations et des Communications ;
  • Missionnaires Jeunes, Adolescents et Enfants ;

La ''Communauté Missionnaire de la Très Sainte Providence", nom que nous assumons depuis le 7 avril 1997, est une famille missionnaire qui a pour seul désir de : "rendre le nom de Jésus Christ connu et aimé".

Notre désir est que chaque frère trouve, dans ces pages, des aides pour la méditation, la prière et la révision de la vie. Qu'ils assument avec toute conviction, une vie de don total à Jésus Notre Seigneur et Sauveur.

Ayez un amour profond pour Marie, notre chère Mère et comme Elle, vous pouvez donner son OUI avec une grande foi. Vivez notre charisme, rayonnant la joie qui émane du Saint Esprit.

Photo-Ste-Providence__R20012020

Histoire de notre Communauté

Dans l'expérience de l'amour de Dieu, un petit groupe s'est réuni pour prier, pour scruter la volonté de Dieu. L’Esprit-Saint était en train de susciter « une nouvelle réalité » et il était nécessaire d'écouter avec clarté ce qui était demandé.

"Ils persévéraient dans la prière" (At. 1,14), conformément à l'exemple des Apôtres, et le groupe grandissait. Sans aucune propagande, les personnes demandaient ce qui se passait. Certains, comme s'ils avaient reçu une invitation, entraient dans le groupe.

Le 18 décembre 1983, nous avons communiqué pour la première fois à l’Archevêque de Ribeirão Preto, D. Romeu Alberti, la proposition que Dieu avait donnée au cœur du groupe : être une Communauté. Annoncer ensemble, avec une nouvelle ardeur missionnaire, la Bonne Nouvelle, partageant le don de la Vie, apportant à chaque créature le nom de Jésus pour son Église bien-aimée, récupérant, dans le cœur de l'homme souffrant, fatigué et angoissé, la place de Dieu, l'amour pour l’Église, la restauration de l'Église promouvant la récupération des valeurs humaines, des malades, des aveugles, des sourds-muets, selon la parole d'Isaïe 61. La Mission de Jésus est la mission de tous les baptisés et, conscient de cette mission le groupe a voulu vivre comme tel.

D. Romeu a écouté silencieusement, toutes les propositions et nous a répondu simplement : "Ce que Dieu veut, aucun homme ne peut l’empêcher. Allez-y : je veux les suivre de plus près, jusqu'à arriver à l'approbation".

Nous avons fait une année de fonctionnement, et nous l'avons rencontré, trois ou quatre fois par mois. Le 4 octobre 1984, il nous a donné l'autorisation pour la fondation Civile de l’OEuvre.

"...j'autorise, aux fins qui conviennent, l'enregistrement des statuts de la Communauté Missionnaire, dont le siège est à Jardinópolis, dans l'État de São Paulo, qui fonctionnera dans cette ville... Et, le 27 octobre 1984 dans la Paroisse de Jardinópolis, nous avons eu la messe d'action de Grâce pour la Fondation de notre Communauté Missionnaire."

Avec son autorisation, nous avons ouvert la première maison de la Communauté Missionnaire avec un oratoire et le Saint-Sacrement a été intronisée par D. Romeu Alberti.

Le 7 Janvier 1985, nous avons commencé la maison des femmes. Le père Orlando, prêtre du Diocèse de São João da Boa Vista et Recteur du Séminaire Archidiocésain de Ribeirão Preto, a fondé le groupe de couples et de volontaires ensemble avec Zélia Maria, Franciscaine Missionnaire du Cœur Immaculé de Marie et Lucinéa Maria, Laïque Consacrée.

Après un an et huit mois de fonctionnement, M. le Curé de la Ville de Jardinópolis, Père Moisés, en voyant le travail exécuté par nous, nous a proposé de travailler dans le Quartier de la Vila Reis, un Quartier pauvre et marginalisé. Le Prêtre nous a prêté une maison et nous a dit : "Il est temps de voir si l'œuvre est de Dieu".

Et dans la Vila Reis, dans sa Divine Providence, Dieu a accompli des merveilles, parmi lesquelles la transformation de la vie des membres de la Communauté et des habitants du Quartier, sous tous ses aspects. Et Dieu leur a augmenté le nombre de membres. L’arrivée des nombreuses vocations, toutes joyeuses de vouloir suivre l’Évangile en Communauté ainsi que leur courage de tout laisser tomber et de se donner complètement dans cette Œuvre, fut la motivation du peuple de Dieu à contribuer au bien matériel, nécessaire au quotidien.

Sans aucun travail rémunéré, la Providence de Dieu, une présence vivante qui se manifeste par les frères, nous assure la subsistance, qu'elle soit spirituelle ou matérielle. Dieu n'a jamais failli. Au fur et à mesure que les vocations augmentaient dans la Communauté Missionnaire, nous recevions aussi le nécessaire pour les accueillir, des propriétés, des biens matériels et tout le reste pour les besoins réels.

Depuis 1983, sous les yeux de nos Évêques : Mgr. Romeu Alberti, Mgr Tomás Vaquero, Mgr Arnaldo Ribeiro et Mgr Dadeus Grings, nous avons avancé, selon l'ordre donné par l’Archevêque au jour de la fondation Civile de l'Œuvre. Au moment de l'approbation Diocésaine Mgr Dadeus Grings, Évêque du Diocèse de São João da Boa Vista, avec l’ensemble des Prêtres de son Diocèse, ils nous ont aidé dans l'élaboration de ces Constitutions, pour ensuite recevoir l'approbation. Avec la devise épiscopale "La vérité vous délivrera", ils sont aujourd’hui l’instrument pour que cette œuvre puisse être constituée.

Scroll To Top